L’OSH explore l’Aubrac! Ou le trail sport d’équipe!!!!

L’OSH au TRAIL DE L’AUBRAC – 20 au 22 avril 2018

 

Une chaude équipe de choc!

Une chaude équipe de choc!

Vendredi 20 avril, Nathalie, Magali, son mari Frédéric, Patrick, Philippe, Jean Michel et Dominique se retrouvent pour un départ en direction de l’AUBRAC, plus précisément Saint Geniez d’Olt, dans l’Aveyron.

Arrivée sur place, nous récupérons les dossards : Jean Michel l’ultra 105 kms en solo, Philippe trail du Capuchadou 50 km en solo et Nathalie, Magali, Dominique, Patrick l’ultra 105 kms en relais.

Les vaches regardent passer les trails!

Les vaches regardent passer les trails!

Puis nous préparons nos affaires pour la course, le lendemain… c’est à ce moment que Magali constate qu’elle a oublié ses chaussures de trail: un peu de stress mais elle a assuré le lendemain, car elle avait tout de même aux pieds des baskets !

Le soir, repas avec les  délicieuses lasagnes de Magali et un gâteau pour l’anniversaire de Philippe, arrosés d’un peu de bière pour certains.

equipe-aubrac-2

Au complet

Au complet

 

Samedi 21 avril, départ pour Bertholène à l’aube pour les  premiers d’entre nous (levés à 4H) pour une très longue journée.

Nathalie et Jean Michel ouvrent le bal à la frontale à 6h04 dans une super ambiance.

Ils retrouvent Magali à Saint Come d’Olt à 9h04 après avoir effectué dans des paysages magnifiques et boueux 25 kms.

Jean Michel et Magali repartent donc ensemble pour l’étape la plus longue et difficile de la journée : 30km et 1600mD+, avec un temps très chaud (25°). Nous les verrons à plusieurs reprises. Ils souffrent surement mais ils ont le sourire jusqu’aux oreilles.

Une fois passé le relai à Magali, Nathalie allait se transformer en chauffeur de luxe pour le groupe, afin de pouvoir voir et encourager les autres coureurs tout au long de la journée.

Pendant ce temps Philippe partait de Laguiole pour sa course en solo à 10Heures. Il mettra 3h40 pour sa première étape jusqu’au Burons des Bouals où un énorme et délicieux ravito l’attendait, préparé par le restaurant BRAS à, 3 étoiles au Michelin.

3 étoile au ravito! Dur de repartir!

3 étoile au ravito! Dur de repartir!

Magali passait le relai à Dominique à 14h11 à Laguiole. Après une pause, et un changement de vêtements, Jean Michel repartait 17 minutes plus tard.

Dominique arrivait à son tour au ravito de rêve du Buron des Bouals, après avoir sillonné des paysages sauvages, traversé quelques cours d’eau et passage de tourbes bien humides.

Le relai est passé à Patrick à 17h27, qui a salivé pendant 2 heures devant le ravito, sans pouvoir vraiment trop y goûter puisqu’il n’avait pas encore couru… et un peu anxieux à l’idée de faire 28 km avec 700 de D+ (à la fin) mais aussi 1600 de D – .

Jean Michel arrivera à 18h50 au 3ème ravito bien fatigué, mais moralement prêt pour continuer jusqu’au bout. Après un arrêt gastronomique, un massage, le plein en eau Jean Michel repart pour sa dernière étape après 12h46 de course. Pendant ce temps Philippe termine ses 50 kms à 19h11 et boucle son trail en 9h13.

Jean mi la lègende du trail!

Jean mi la lègende du trail!

Pendant que Patrick et Jean  Michel redescendent l’Aveyron par des chemins escarpés, pour les 28 derniers kilomètres, Nathalie et Fréderic continuent à véhiculer tant bien que mal l’ensemble des finishers.

Les paysages traversés sont grandioses : sous-bois enneigés, prairies immenses parsemées de jonquilles sauvages, torrents à traverser avec une eau bien fraîche qui fait du bien, ponts, châteaux et abbayes, magasin et forge de couteaux, station de ski, avec parfois la sensation d’être seul au monde et loin de toute civilisation (heureusement il y avait un bon balisage).

Aprés l'effort!

Aprés l’effort!

 

Après une douche bien méritée l’équipe rejoint l’arrivée pour déguster l’aligot saucisse arrosé de rouge, de bière locale et d’eau. Dans une ambiance de folie des années 70, Patrick arrive frontale à la casquette et lunettes de soleil à 21h43 bouclant le relais en 15h39. 3 heures plus tard, Jean Michel arrive à son tour en finisher de l’Ultra après 18h40 d’efforts.

Dimanche 22, après un copieux petit déjeuner, nous faisons une petite visite du magnifique village de Saint-Geniez d’Olt où nous croisons pas mal de gens avec de drôles de démarches : courbatures, ampoules, et douleurs en tout genre sans doute (mais pas nous, nous somme vaillants… surtout Jean-Michel, qui est frais comme un gardon, alors qu’il a déjà couru un 110km… il y a 15 jours !)

Ensuite retour vers le sud en s’arrêtant sur l’aire de Millau pour une pause déjeuner autour d’huitres, saumon, crevettes, sélectionnés par Jean-Michel, et boissons  adéquates entre amis heureux de leur week-end et pensant déjà aux prochaines courses et entrainements en commun.

Super séjour et expérience pour nous tous à refaire.

A la votre!

A la votre!

Jean mi a rejoint Mag!

Jean mi a rejoint Mag!

Merci à Jean-Michel pour l’idée et à Nathalie pour l’organisation et le transport pendant la course. Petite pensée pour Christian qui devait nous accompagner et qui souhaitait fêter son anniversaire samedi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *