THÉO AU CHAMPIONNAT DE FRANCE, un record personnel pour forger l’avenir

Théo et Yves, l’aboutissement d’une année de labeur.

Dans la série la plus rapide, Théo prend la cinquième place en 1’56″66. ll bat son record personnel, mais échoue pour la qualification en finale. Les autres séries s’étant courues au dessus de 1’57, il pouvait y prétendre. Mais rien n’est écrit à l’avance sûr car le 800M est l’épreuve la plus délicate tactiquement.

Il peut être fier de ce résultat, il a donné le meilleur de lui-même. Une expérience certainement inoubliable pour lui, mais aussi fructueuse et riche d’enseignement, encourageante pour l’avenir.

Théo est un pur produit de notre école d’athlétisme, il a signé sa première licence dans la catégorie poussin et n’a cessé de progresser en compilant les titres en cross, poids, longueur et  200m haies. Il faut associer à ce résultat Yves, son entraineur et toute l’équipe technique du club.

Christelle, vice-championne du Var de marche nordique nous raconte…

 

L’entrainement, qui fait suite à une compétition, est ce qu’on appelle un « décrassage musculaire ». Certes, ce lundi soir, les jambes sont encore lourdes, le pas est moins dynamique mais les souvenirs de cette première matinée de compétition, qui remontent à la surface, font office de « décrassage émotionnel »… Car, samedi dernier se tenaient les championnats du VAR de Marche Nordique, notre premier vrai test après une année perturbée par les conditions sanitaires.

En début de matinée, il fait déjà très chaud à Rocbaron. Christian, Yves, Daniel, Nicole et moi avions rendez-vous sur le domaine de Pesseguière pour entreprendre les 10.700 Kms de cette épreuve de marche nordique. Nous étions tous heureux d’endosser le maillot du club…certains presque émus de prendre un dossard, d’autres soucieux de faire un bon chrono ou bien tout simplement de tenir et de finir la marche. Nous retrouvons les membres des autres clubs dans une ambiance conviviale malgré les masques que nous serons autorisés à enlever uniquement après le starter. Message du coach sur la ligne de départ : « Faites vous plaisir ! » … Le parcours est varié : 5 boucles dans un environnement magnifique entre champs de vignes et sous bois. Les juges jalonnent le circuit et nous sommes soucieux d’avoir le bon geste académique pour ne pas être sanctionnés d’un carton, vecteur de frustration et parfois d’incompréhension pour certains d’entre nous. Les boucles s’enchainent plus ou moins rapidement, mais la 5ème paraît interminable pour nous tous…La ligne d’arrivée est là, nous sommes tous très fatigués et chacun d’entre nous refait sa course avec ses réussites et ses déceptions. Yves a relevé le challenge :Champion du Var M5. D’avoir participés à ce championnat, nous permet de partager sa satisfaction : Félicitations Yves !

La marche nordique est un sport individuel mais qui prend tout son sens quand il se pratique en équipe… La réussite d’un d’entre nous se savoure ensemble, les doutes ou les échecs des autres se portent collectivement… Alors, vivement la prochaine compétition !

 

OSH Le monde d’après en fanfare!!!! Christian et Olivier conservent leur titre en trail! Pour Charlotte, une première!!!

Olivier et Christian champion du Var de Trail 2021 comme en 2020
Challenge du nombre pour le club

On n’est jamais mieux servi que par soi-même, Christian non content d’animer et d’entrainer la jeune section trail de l’OSH il en est aussi l’un des meilleurs éléments. Champion toutes catégories en 2020, il récidive dans la sienne en 2021, accompagné par Olivier qui conserve son titre, et de Charlotte couronnée pour la première fois!!!

Le club et la section confirment leur dynamisme en remportant le challenge du nombre.

Christian! Un retour à la compétition accompli!!!

 

Yves, une reconversion réussie… champion du Var, en marche nordique

En terre connue, Rocbaron où il excella autrefois en cross.

Yves est une figure historique de l’OSH, il a pris sa première licence à la création du club. Après une échappée à l’A.V.A.G il est revenu vers son club formateur.Pour s’entrainer, et…entrainer.

Une grande réussite dans les deux domaines, puisque il est l’entraineur de Théo, le meilleur athlète de l’OSH actuellement, et qu’il vient de s’emparer du titre de champion du var de marche nordique qu’il exerce sous la houlette des deux coaches Christian et Yannick.

Une de plus dans la vitrine

 

 

Oscar rime avec champion du Var

Une belle victoire qui appelle d’autre succès

Passé par notre école d’athlétisme, Oscar issu de la section découverte a fait connaissance avec ce sport au sein de notre club formateur. Très tôt il affirmait des qualités évidentes en demi fond mais surtout il avait « du pied » , expression d’initié, qui correspond à une des qualités physiques indispensable en athlétisme.

Il a peaufiné son style sous la direction des entraineurs éducateurs depuis plusieurs saisons, et sa vitesse, sa technique, son enthousiasme et un remarquable « ramené de jambe » ont fait mouche lors des championnats du Var, concrétisant ainsi par un titre au saut en longueur son travail de plusieurs années.

Il change de catégorie l’année prochaine et pourra compléter sa panoplie, triple saut, 200m haies probablement seront au menu.

 

THÉO, meilleur athlète du club pour la deuxième fois, les championnats de France au bout la saison.

 

Des médailles, des ambitions, du plaisir.

Théo est un garçon épanoui, il a gardé le sourire malgré une saison perturbée par la crise sanitaire. Il réagit toujours avec malice et humour, mais sa motivation et son sérieux restent constant.

Depuis quand pratiques tu notre sport? Pourquoi l’as tu choisi?

 – J’ai débuté en 2012, j’avais 7 ans, à l’école municipale athlétisme, à la suite de ma participation au cross des écoles, j’avais envie de continuer. Ensuite j’ai intégré la section découverte de l’OSH. J’ai eu mes premiers titres en benjamin et j’ai été sélectionné en équipe du var. j’avais de très bon résultats en demi fond, mais aussi au poids et au saut en longueur.

En minime j’ai été champion du Var en cross, sur 200m haies, et sur 1000m et j’ai battu le record du Var sur 2000M.

Beaucoup de travail depuis des années pour un style remarquable.

Quels sont tes objectifs ? Présents et futur.

Je me suis spécialisé sur 800m, et je m’y sens bien. Qualifié au championnats de France dès cette année, j’espère dans les années futures monter sur un podium national.

Comment allies tu le sport et les études? Que veux tu devenir plus tard?

J’ai de bon résultats scolaires, j’envisage une orientation  scientifique. Je m’organise pour mes entrainements et mes notes ne souffrent pas de mon entrainement.

Qu’est ce que que tu apprécies particulièrement à l’OSH Athlétisme?

Je peux progresser avec des entraineurs performants, au sein d’un groupe de copains motivés, et dans une ambiance qui reste familiale et conviviale.

 

 

 

Récit du Trail du Verdon (Par Mylène)

  

Château d’Aiguines, samedi 12 septembre, temps magnifique, et la voix du speaker qui annonce : « Mais ils sont combien les hyérois de l’OSH ? Il y en a de partout … ! »

Et c’est vrai, le maillot jaune et bleu est représenté sur les 4 courses  proposées par le Var Verdon Canyon Challenge avec 26 inscrits du club de l’OSH !
Les traileurs se retrouvent bien heureux de pouvoir rechausser les baskets et de porter son camelback sur le dos, après la période de confinement liée au COVID et toutes les annulations de courses qui ont suivies …

        

8H du mat, ça discute en attendant le départ du 17km, on se remémore les multiples et précieux conseils de Fred et Christian : « monte tes genoux, sois souple » ou encore «  bon quand tu as passé le col d’Illoire… bon et bien  tu montes encore …. »
Il est 8H et nous avons tous pensé à Fred Fievet sur le 60km qui a déjà fait 4H de course, il lui en reste encore plus du double …et à tous ceux du 30 km qui attaquent surement la montée du Grand Margès (partis eux à 6H du mat à la frontale) …
Enfin 9H00 départ du 17km, la montée au col d’Illoire bouchonne un peu, puis rapidement nous arrivons sur une vue sublime des gorges du Verdon, nous longeons le grand canyon dans un magnifique sous-bois, entrecoupé de quelques passages de pierriers techniques.
Arrivé à petite forêt, Christian nous avait prévenu que les hostilités commencées, c’est en plus, sur ce passage là que les 3 courses se rejoignent, la montée est raide et enfin le Grand Margès  arrive …
Et dans « Grand Marges » il y a « GRAND »   : Grand par la taille, mais aussi par la beauté du site… SUBLIME : Verdon d’un côté, lac de Ste Croix de l’autre …
Mais il faut attaquer la douloureuse descente vers Aiguines, rester lucide, pour éviter les cailloux, les racines… Encourager et motiver les coureurs du 60km qui ont de multiples crampes et douleurs… C’est aussi ça que nous venons chercher dans une course : l’entraide J
Aiguines est enfin là avec sa ligne d’arrivée, et tous les copains de l’OSH Trail et les enfants qui nous attendent sur le bord de la route avec le  sourire et les applaudissements qui font oublier subitement les multiples douleurs et contusions …
On fête nos héros sur le podium Christian (qui à l’occasion rafle le titre de champion du Var de Trail toutes catégories en tant que M3), Olivier (1er M2) et Lolo (2ème M2) sur le 30km, Charlotte qui nous fait un podium en M1 sur le 17Km pour son premier trail qu’elle boucle magistralement en 3H09, et aussi notre incroyable Danielle  (1ère M5) sur le 10km qui rayonne et nous donne un bonne leçon d’humilité ! Il faut rajouter les podiums de Véronique (1ère M4), de Fabienne (3ème M4) et de Claude (1er M7), sur le 17Km.Une journée trail c’est aussi (et surtout !! 😉 ) un bon repas sous la tente OSH où l’on refait la course tous ensemble, le sourire de Blandine qui t’attend au camping-car avec un café, les fameux cookies de Dominique (qu’Erwan veut s’octroyer), la dégaine short chaussette de contention de fin de course, les grillades de William, la tarte aux figues de Pierre … le tout accompagné d’un bon vin ou d’une bière fraiche pour certains

La journée de samedi s’achève, la tête pleine de merveilleux souvenirs et…. le corps  plein de courbatures…

Pour certains, le week-end s’est prolongé le dimanche avec du multi activités sur le Lac de Ste Croix par ces chaudes températures de l’été indien (Canoë, Paddle, Natation, balade …).

  De bons moments pour la cohésion du groupe et se détendre après les efforts de la veille.

William se déchaine au barbecue 🙂
Erwan surveille sa diététique de récup 😉
Tracé du 30km
Profil du 30km (1780m D+)

La beauté des gorges du Verdon  

 

 

 

 

 

HORIZON SAISON 2020 2021

 

La crise sanitaire a totalement tronqué, la veille des championnats de France de cross country, toute la saison 2019/2020.

Nous reprenons début septembre sur des bases nouvelles. Que vous soyez jeunes ou moins jeunes l’athlétisme vous attend. Tous les renseignements sont sur ce site.

Sous réserve des conditions sanitaires réduisant le nombre d’exposants nous serons présents au forum des associations les 5 et 6 septembre 2020.

SAISON de Cross Country, la jeunesse montre l’exemple

Rose, leader en cross. Montauban en ligne de mire

Le cross country est l’épreuve « Originelle ». Courir à travers la campagne c’est ce que l’homme a toujours fait. Pour chasser et donc se nourrir. Son endurance supérieure à celle de tous les animaux lui permettait de les épuiser malgré la vitesse inférieure.

Rémi, deuxième à domicile quatrième à la Seyne, troisième des championnats du Var. Une saison réussie pour notre poussin

Cette saison a connu une bonne participation à travers les premiers cross ( La Seyne, Hyères, les championnats du Var). Elle se faisait plus confidentielle lors des quart et demi finales des championnats de France à Fos, puis Opio. Les catégories les plus jeune n’était plus représentées, les minimes relevaient d’une sélection. Il faut féliciter les courageux (espoir, seniors et master) qui ont représenté le club jusqu’au bout. Mais grâce aux plus jeunes la saison ne se terminera comme les autres années qu’au xchampionnats de France. Pour la première fois en effet  nous amenons deux athlètes à ce niveau. Après Julien en 2016, Lison en 2017, Lauralle en 2018 et 2019, voici Rose et Théo.

Les poussines vainqueur par équipes à la Seyne, le bisou de Murielle Hurtis pour l’entraineur.

Point d’orgue en Janvier avec 3 podiums, deux titres en minimes fille et garçons, une troisième place en poussin avec Rémi. Pour la première fois nous avons cinq athlètes minimes sélectionnés en équipe du var pour les demi finales (Rose, Lou, Théo, Noa, Alexandre).

Noa, Alexandre et bien sûr Théo parmi les cinq minimes du club sélectionnés en équipe du Var

Rose se qualifie pour les championnats de France lors des demi finales à Opio avec un belle 3ème place, revanche sur cette quatrième place de Fos. Thèo l’accompagnera à Montauban, il est le seul athlète varois sélectionné, Rose étant chef de file des quatre varoises retenue sur 8 athlètes de la ligue.

 

Théo, champion du Var
Rose, un nouveau titre Varois après celui de 2019

En conclusion on peut regretter le nombre encore trop faible de Traileurs (et pourtant Trail signifie chemin en anglais, on n’est pas loin de »à travers la campagne ») ou de routards. Le cross seule compétition intergénérationnelle reste un  excellent terrain de jeu pour une préparation aux échéances,

Les fidéles du cross, Laurent actuel meilleur athlète du club, IR2
Danielle, victorieuse at home

 

 

Meilleurs Voeux 2020, Bonne saison 2020

Bonne Année à toutes et à tous

 

Le comité directeur, le bureau, les entraineurs et le président vous présentent leurs meilleurs vœux pour l’année 2020. A vous et votre famille.

Nous souhaitons que vous atteigniez les objectifs fixés et que les blessures vous épargnent.

Le bilan du club 2019 est exceptionnel :

2 titres de champion de France : Claude Dechandon

1 titre de championne régionale : Laurallee Séguier

19 titres de champions du Var : Rose Pierre (3), Thèo Roumec (3), Isabelle Piocelle (2), Christian Pasin (2), Olivier Moreno (2), Pascal Monier (2), Laurent Bruno, Laura Asch, Abidal Roba Jara, Danielle Duboureau, l’équipe master de 10 km . Ces titres ont été obtenu dans toutes les sections, dans toutes les spécialités (piste, cross, route, trail, marche) La marche nordique est présente avec Danielle (les deux années précédentes le club était titré dans cette spécialité (Isabelle, Emilie, David).

 

En une olympiade (4ans), qui est l’unité de temps en terme sportif, nous sommes passés de la 848 ème place nationale (avec 407 points) à la 428 éme (avec 1171 points), les féminines sont 397 ème. Nous occupons le 9ème rang départemental (16 ème en 2015), 8 éme pour les féminines.

 

Nous étions 125 en 2015, nous sommes 237 au 31/12/2019, 10 de plus à la même date que l’année précédente.