Les dieux ( vieux? ) du stade, (en attendant un calendrier)

13087376_10208629220715606_7656876536125703585_n

Ce que je préfère dans le sport c’est la récup et la douche. C’est trés souvent ce que je répète dans les vestaires. Nous sommes assez peu à les fréquenter: Daniel, Benoit, Olivier B, Chérif, Mourad, Manu, Jean Pierre sont les plus assidus avec Bibi. Parmi les sujets favoris que nous abordons (en dehors du foot avec lequel nous saoule Chérif), la bouffe figure dans le Top deux, (Chérif en est aussi souvent le responsable). Il faut dire que le fractionné ça creuse et que de bons petits plats nous attendent à la maison. Depuis quelques semaines nous envisagions de faire « une Pizza vestiaire », vu que cette spécialité revient souvent dans les envies post entrainement de chacun. Une dérogation est accordée à mon body guard, Michel (fan de pizza), pour se joindre à notre groupe. Rendez vous à « la Trappa », à peine séchés. Accompagnées d’un bon vin, et suivies de desserts succulents, de belles pizza nous sont servies, pendant que les discussions des vestiaires se prolongent. De quoi parlons nous alors! Si vous voulez le savoir, rejoignez nous sous la douche!

13103253_10208629220795608_3480257082951044652_n

CARNET ROSE:

Benoit est heureux de vous annoncer la naisance d’un nouveau petit athlète SOAN, Félicitations aux parents.

Le grand père étant licencié et membre du comité directeur, le papa spécialiste route, cross, trail, bon sang ne saurait mentir, on attend la suite….

L’O.S.H monte (à) La Garde

benoit vanessa thomas la garde spade.lagarde rachid lagarde patrick phillippe olivier la garde.jpep o.barone lagarde max manu mag lolo lagarde laure J.P claude la garde christian

Claude, tout en haut, une fois de plus

Claude, tout en haut, une fois de plus

De nombreux objectifs pour le club à la Garde. Certes sur le plan individuel, réussir un max de podium, et aussi d’améliorer sa Best Performance for everyone. Mais sur le plan collectif, double challenge, assurer un max de premières performances individuelles classantes pour ceux qui n’avaient pas encore couru cette saison en course à label, confirmer ceux qui l’avaient déjà fait. Et ensuite remporter le challenge du nombre. Marcheurs et coureurs réunis pour une même cause, et un franc et grand succès. Nous étions 36, du jamais vu. Et si nous étions jadis montés sur la plus haute marche par équipe, d’autres années, c’était parce que le club organisateur déniait nous délaisser la coupe qui lui revenait.

Marchons; courons mais ne nous arrêtons jamis!

Marchons; courons mais ne nous arrêtons jamais!

Là c’est tout seul et sans discussion que nous grimpions sur la plus haute marche. Assorti de deux premières places individuelles (Claude et Evelyne), mais aussi une belle seconde place pour Vanessa, et deux troisièmes pour Thomas et Magali.

Hop! Hop! Hop! Ohé! SACH

Hop! Hop! Hop! Ohé! SACH

En plus des coureurs qui s’arrachent à la seconde prés pour rentrer sous les points. Et surtout du bonheur, de marcher, de courir d’être ensemble de participer à ce succès collectif.

Ca rend fou!

Ca rend fou!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Kid’s, l’athlétisme n’attend pas le nombre des années!

Poèsie:En fin d'après midi la Ola ça sens sous les bras!!!

Poèsie:
En fin d’après midi la Ola
ça sent sous les bras!!!

Vacances de Paques, en ce lundi une marque connue de restauration rapide, pas forcement réputée pour ses qualités gustatives et diététiques organisait un kid’s race sur les sports olympiques. Rendez vous place Gambetta, dite place de la rade, encore appelée place de marbre. Confirmation de la perversité de notre société de consommation pratiquant l’oxymore publicitaire où des « réclames » ventant des spécialités chocolatées à l’huile de palme et riches en sucre, sont sous titrées  » manger, bouger » ou « 5 légumes et fruits tous les jours ». Bon, mais si notre travail d’entraineur correspond bien à ce que propose et organise cette fameuse enseigne aujourd’hui, à nous de compenser par notre travail d’éducateur le message diététique antinomique  et leur éventuel effet antagoniste sur la physiologie et la croissance du sportif.

Peut être de futurs licenciés!

Peut être de futurs licenciés!

Nous nous devions malgré tout d’être présents sur cette animation. L’athlétisme n’est-il  pas le premier des sports olympiques? N’est il en passe de devenir le sport le plus pratiqué par nos compatriotes, puisque d’après le magazine spécialisé « Zatopeck », 20 % des français courent au minimum 1 fois par semaine. L’objectif clairement est de faire connaître, (aimer?) l’athlétisme, et de faire savoir que l’athlétisme à Hyères c’est l’O.S.H.

 

Expliquer, répéter, démonter, regarder; corriger, etc....C'est la base athlé!

Expliquer, répéter, démontrer, observer; corriger, etc….C’est la base athlé!

Pierre Jean et Yannick nos deux entraineurs deuxième degré sont fidèles au poste assisté par Patrick qui découvre cette année l’athlétisme pluri disciplinaire à travers la section jeune. (A moins que ce ne soit  le sandwich de midi qui l’intéresse, déception d’ailleurs de ce côté là).

Bilan de la journée, 500 enfants initiés par groupe à l’activité. Certain en redemandaient. Nos entraineurs fourbus! Notre trésorier rincé. Et, espérons le, rendez vous à la rentrée pour nombre des néophytes du jour…

 

 

 

Le président à l’Elysée, ou l’initiative du dimanche en trois dimensions

Porte de Versaille, dossard 11328.

Porte de Versailles, dossard 11328.

CLIQUEZ SUR LES PHOTOS POUR ZOOMER

Olivier, la perf.

Olivier, la perf.

 

Un marathon de paris commence porte de Versailles avec le retrait des dossards, royal comme début. Il se termine porte dauphine première bouche de métro après l’arrivée, fin princière donc! heureusement que le départ est Élyséen sinon où irait la république! Mais  moi  président ! je n’ai rien à voir  avec Royal! Moi président je n’ai rien à voir avec le Président. Moi président je participe ce 3 avril au 42 de la capitale! Et c’est ainsi que l’initiative Du Dimanche, dite I.D.D, se transforme en initiative du dimanche Délocalisée, changeant ainsi de dimension en accédant ainsi à la 3D, . La quatrième dimension c’est pour plus tard, car le prix de revient est fort peu Démocratique. Voyage, dossards, hébergement. Et bien malgré tout nous voilà 4 embarqué dans cette affaire, Olivier devant, sas des trois heures, moi derrière, sas des 3h 15. Avec Michel qui pour l’occasion a trouvé un dossard sur le bon coin, et Chérif en transit à Paris, qui m’accompagneront du K 27, place de la concorde, à l’arrivée. Paradoxalement nous sommes plus nombreux à cette I.3D parisienne qu’à ma dernière I.D.D hyèroise en solitaire.

Les quatre mousquetaires parisiens de l' O.S.H. Heureux comme des rois avenue du président Poincaré.

Les quatre mousquetaires parisiens de l’ O.S.H. Heureux comme des rois avenue du président Poincaré.

Arrivée Jeudi soir à Paris. Retrait du dossard dés 10h à l’ouverture du salon du running.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Chose faite je retrouve Michel devant le jeu de paume, et Natalie. Nous repérons  le kilomètre 27 où Michel et Chérif  m’attendront  le jour J. Ensuite repas de pâtes dans un restaurant Italien.

Mes supporters

Mes supporters

Puis visite de l’exposition Gérard Fromanger au centre Pompidou. Et comme la musique m’avait inspiré lors du marathon de New York, c’est la peinture de ce chantre de la narration figurative et illustrateur de mai  68 à l’atelier des beaux arts lors des évènements qui guide quelques réflexions personnelles sur le marathon.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Comment ne pas penser aux dramatiques évènements qui ont secoué notre république et la capitale. Comment ne pas relier nos angoisses à l’attentat commis lors du plus ancien marathon du monde, et ne pas évoquer l’article sur New York. « I ‘ve a Dream, peace on marathon, no bomb on Boston. ». Devant l’extrait du film tract réalisé par Jean Luc Godard et Fromanger, ou le rouge du drapeau tricolore représentait alors la révolution et le sang des étudiants, je le perçoit encore tellement chargé d’un autre sens tout à fait actuel après Charlie et le Bataclan.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Comment ne pas comparer le tableau de Fromanger, listes de noms importants pour le peintre,  au mur le la liste des partants presque tous inconnus. Et chercher un sens à cette grand messe, à cette usine à gaz, voire pompe à fric qu’est devenu le marathon de Paris.

Le tableau de Fromanger où figurent des gens connus important pour le peintre

Le tableau de Fromanger où figurent des gens connus important pour le peintre

Le mur des inconnus inscrit au marathon dont le mien

Le mur des inconnus inscrit au marathon dont le mien

Comment ne pas voir dans l’œuvre de Gerard Fromanger mes propres pulsations dont le rythme va régulièrement croitre au long des kilomètres sur l’écran noir de ma montre GPS.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le marathon de paris m’aura permis d’ enfin  admirer les oeuvres  de cet artiste que j’aime et dont nous avions en vain cherché l’exposition à Perpignan lors de notre sortie club de 2014 avec Christian et Caroline.

Parlons course enfin. Parlons transgression aussi. Nous allons enfreindre les règles, Michel, Chérif et moi. Interdiction de courir sans dossard. Interdiction d’accompagner un coureur si l’on a pas pris le départ (même avec un dossard sur la poitrine). ALEXIS VALTAT qui a mené 600 m devant les kényans n’en a enfreint aucune, lui. Et pourtant il a pris grave de la part de Montiel et Faure qui avaient trouvé nul le parcours du championnat d’Europe de cross. Alors un peu de folie dans ce monde brute et notre sport sans importance ça n’a jamais tué quelqu’un.Messieurs les censeurs, bonsoir!

Voilà, le parcours du marathon de Paris est toujours aussi beau. Surtout sous le soleil. L’ambiance est formidable. J’ai, certes couru beaucoup moins vite que voici trois ans, mais nettement plus qu’à New York. Et surtout j’ai connu cette grande émotion, lorsque mes « deux body guards » sont apparus au K27. Michel et Chérif rythmant mes foulées, m’encourageant, deux lièvres pour ne pas tortuer mes 15 derniers kilomètres. Les gouttes de sueur se muent en larmes de bonheur. Le bonheur aussi, la ligne passée, Olivier nous rejoint aux consignes, il a pulvérisé son record. Nous sommes  fou de joie pour lui.

Sous les pavés, la plage!

Sous les pavés, la plage!

Voilà, j’ai refait un marathon!

 

 

LA PISTE, C’EST PARTI! LA SECTION JEUNE SCORE AU MEETING RENÉ JAUFFRED

 

Les jeunes sont dans les starts!

Les jeunes sont dans les starts!

 

Astrid concentrée et motivée comme l'ensemble de l'équipe.

Astrid concentrée et motivée comme l’ensemble de l’équipe.

Ça y est la saison sur piste a débuté. Je vous avoue que j’étais plus angoissé pour les jeunes que lorsque je courrais pour moi. Avais je bien rempli les inscriptions informatiques?. Arriverons nous à l’heure? Pourrons nous stationner facilement?.Et surtout comment va se dérouler la compétition? Tiendrons nous notre rang? L’organisation sera t-elle correcte? Fournirons nous suffisamment de jury? Les jeunes vont t-ils aimer ça? Plein de questions m’encombraient l’esprit. Heureusement l’optimisme sans faille de P.J compensait ma nature inquiète. Surprise: il y a plus de voitures que prévu. Les parents sont partants, c’est bon signe et de bon augure pour le reste de la saison. Le soleil brille.

Marie, beaucoup de style dans ce Fosbury flop. Pas de problème: le club est à la hauteur

Marie, beaucoup de style dans ce Fosbury flop. Pas de problème: le club est à la hauteur

Sur place, nous prenons connaissance de l’organisation. L’informatique mis en place par le comité du var facilite les choses. Je me présente comme Jury, le deuxième Fred gére les athlètes sur le plan logistique, P.J sur le plan technique. Nos rejettons font preuve d’une grande autonomie question inscriptions et échauffement.   La bonne humeur est de mise. La motivation est réelle. Les relais vont débuter et l’osh présente un ensemble minime. Julien fait preuve de son esprit d’équipe, déjà bénévole au semi, il laisse sa place à Hugo cette fois ci dans le 4X60.

Julien, un comportement exemplaire, bénévole au semi, remplaçant au relais et toujours avec le sourire!

Julien, un comportement exemplaire, bénévole au semi, remplaçant au relais et toujours avec le sourire!

Je suis juge à la longueur et je peux coacher Yohan qui bondit à 3m95, benjamin 1ère année, il sera le meilleur de son âge sur le triathlon et sur toutes les spécialités. Marie fera une excellente 3ème place à la hauteur. Je reverrais des félicitations de Patrick (le spécialiste départemental de la marche) pour Annaëlle. Les minimes présentent une équipe de forte densité, les résultats sur les spécialités de Yunés, Alexis et Aron sont excellents. Avec des totaux de R5 et R6 au triathlon. Mais Hugo et Julien les marquent à la culotte. Eva, seule cadette tire son épingle du jeu sur 100m. Les parents d’Astrid et Manon sont des spectateurs attentifs aux performances de leurs enfants. Et Léna a toujours le même enthousiasme, Véro aurait apprécié le comportement de sa fille.

Une belle attitude d'Eva pour un beau 100M

Une belle attitude d’Eva pour un beau 100M

Au bilan comptable. Je ne vous fait pas un dessin, mais la section jeune qui n’avait marqué que 7 points en 2015, a d’ores et déjà inscrit 88 F.F.A points sur la piste en 2016 lors de ce meeting. Excusez du peu!

Ils ont fière allure nos compères du demi fond

Ils ont fière allure nos compères du demi fond

L’autre évaluation, et pour Véro, Pierre Jean,  le deuxième Fred, Chérif, et bien sûr moi même c’est la plus importante à nos yeux, est la conclusion qu’a apporté Hugo à cette journée.

« LA PISTE C’EST ENCORE MIEUX QUE LES CROSS! DÈJÀ LES CROSS C’EST BIEN! MAIS LA PISTE C’EST ENCORE MIEUX! »

Et rien ne pouvait me faire plus plaisir que ces mots.

Aron et Hugo lancés pour leur 50 m

Aron et Hugo lancés pour leur 50 m

SOLIDAIRES!

1935389_10204776249120794_5698019463397362509_n

L’Omni sport Hyérois athlétisme est solidaire de tout le peuple Belge. Nous avons une pensée pour toutes les victimes de ces attentats.

MERCI!!!!!!

Petit message reçu sur notre portail sfr
Bonjour,
Je m’appelle Nathalie PIERRON, je suis licenciée au Club de Mandelieu la Napoule et c’est la première fois que je participais à votre manifestation.
J’ai couru sur le 10 km, ai fini 6ème fille et 2ème de ma catégorie (Dossard 1449).
Je voulais tout simplement féliciter l’ensemble des membres de votre club pour cette belle réussite et parfaite organisation :
Disponibilité et gentillesse des membres du club et des bénévoles à tout instant, le samedi comme le dimanche (c’est tellement rare pour être signalé !), lieu parfait pour organiser un grand événement (grande salle avec sièges, nombreux stationnements, toilettes, douches…. même aux Frances de Cross réunissant 13 000 athlètes on ne peut pas se doucher !!), nombreux ostéopathes disponibles après les courses, essai gratuit de baskets HOKA, distribution de roses pour les femmes à l’arrivée, nombreuses récompenses toutes catégories, etc…
Je reviendrai l’année prochaine en mobilisant les membres de mon club.
Tout au long de la course, de nombreux photographes ont pris des clichés, pouvez-vous éventuellement me transmettre un lien pour en récupérer quelques unes ?
Vous en remerciant par avance,
Bien sportivement
Nathalie PIERRON

L’O.S.H c’est I.D.D (ex R.D.V.D.D), R.D.D, et surtout c’est Dédé!

C’est quoi cette manière de s’exprimer. On se croirait à l’armée ou dans l’administration.

Deux pieds ou deux roues?

Deux pieds ou Deux roues?

Alors voilà, au début de la saison une nouvelle proposition naissait. Créer un rendez vous fixe en heure et lieu pour se retrouver le dimanche matin, propice à  l’endurance fondamentale en sortie longue distance. Les R.D.V.D.D, autrement dit rendez vous du dimanche voyaient le jour. L’objectif étant de toujours trouver des partenaires d’entrainement sans forcement l’avoir prévu.

I.D.D Markéting de Noël

I.D.D Markéting de Noël

Les R.D.V.D.D devaient rapidement évoluer grâce aux nouveaux moyens de communication (nouveaux moyens pour moi qui suis un croulant mais certains sont presque nés avec). Donc les athlètes, vous, moi, nous, s’emparent de ce projet (merci Maxellende d’avoir commencé). Et les R.D.V.D.D rebaptisés par Michel deviennent les I.D.D, initiatives du dimanche. Une idée germe dans l’esprit de l’un d’entre vous et par la parole le jeudi, ou plus tard sur la page facebook du groupe surgit une proposition de parcours, de point de rendez vous d’heure de départ relayée par une information par courriel, et HOP! HOP! HOP! c’est parti pour une sortie longue dominicale où toutes les allures sont autorisées ou la longueur du trajet peut varier pour chacun. c’est parti.

La récup' au café c'est sympa aussi

La récup’ au café c’est sympa aussi

L’intérêt de cette habitude est évident, la motivation de chacun par l’émulation du groupe permet de rompre avec la monotonie des sorties longues. La paresse dominicale doublée de l’excuse météorologique s’effacent dans la perspective de retrouver des compagnons d’entrainement. Et ces I.D.D permettent aussi de se connaitre mieux, de parler d’autres sujets, l’allure lente favorisant les échanges verbaux. Et l’I.D.D se termine souvent dans un café ou une boulangerie en récup!

12795557_10204619487841860_4364080772460272635_n10660104_10204619486681831_4876367804788021739_n

12803240_10204619489521902_5877405629499058845_n

Autre trouvaille cette année le R.D.D, repas à développement durable. Autrement dit, pas de gaspillages! On organise nous même le repas de cohésion du club et vous repartez avec les restes. Ou alors c’est D.D qui les récupère pour ses poules; et la boucle des D est bouclée. Ce repas il fallait le mériter en bravant les intempéries et malgré l’alerte orange. Menu hivernal de circonstance une excellente tartiflette préparée par David. Des convives ravis, toutes sections confondues, rassemblées et mélangées, avec une bonne participation des parents de la section jeune. Césure dans la saison 2015/2016, qui ponctuait un bilan favorable de la saison de cross. Et annonçait les début de la saison route, piste, avec la chasse aux points, entrecoupées des trail toujours plus nombreux.L’occasion aussi de remercier Chérif pour l’aide apportée aux entraineurs de la section jeune.

Chérif à l'honneur!

Chérif à l’honneur!

Il est probable que la formule sera reconduite et encore améliorée l’année prochaine! 12803028_10204619486281821_278840382560131838_n

Cannes : une mise au points,

Performance énorme de Claude, Bientôt R6, qualifié et favorit des championnats e France

Performance énorme de Claude, Bientôt R6, qualifié et favori des championnats de France

A Cannes, les coureurs de 10 kilomètres et de semi marathon nous donnent un bon exemple de ce qu’il faut faire pour marquer les points. Avec un grand écart de Claude qui a surement signé la meilleure performance française de tous les temps de son année d’âge, en 38′ 53, les connaisseurs apprécierons, aprés avoir couru à Nice au dessus des 46′. Il n’est donc classé que Départementale 5 en étant favori des futurs championnats de France au mois de juin.

Il est temps, enfin! d’éclaircir cette histoire de points. Je vous saoule avec ça depuis septembre, alors des points pour qui? Des points comment? Des points pourquoi? Il s’agit donc de faire le point.

Nous sommes des athlètes n’est ce pas? Donc nous sommes des sportifs, et bien que pas mal d’entre nous pratiquent à titre de loisir, a priori nous sommes des compétiteurs.

POEME:

Qui dit compétition dit performance,

qui dit performance dit récompense,

pourquoi pas sous forme de points? Comme à l’école.

Non, je rigole…

Félix; semi de prépa pour le marathon de Vienne en Autriche.

Félix; semi de prépa pour le marathon de Vienne en Autriche. D5 4 points

Des points pourquoi, pour s’évaluer, se motiver, participer à une performance globale et collective, le classement FFA du club, à travers un résultat individuel.

Retour de Fred sur le grand fond. D4 cinq points

Retour de Fred sur le grand fond. D4 cinq points

Des points pour qui? Parce que c’est un argument pour les partenaires que sont les collectivités locales qui nous apportent des subventions, mairie, conseil départemental, conseil régional, et que sont aussi les « sponsors ».

Les 3 moustiquaires du semi, Félix; Fred; Chérif

Les 3 moustiquaires du semi, Félix; Fred; Chérif

Des points comment?

En participant à des courses labellisées sur des distances officielles, en y réalisant deux performances correspondant d’un certain niveau. Ce niveau ne demande pas d’être un grand champion, Céline par exemple en descendant deux fois sous l’heure sur le 10 bornes a marqué 2 points l’année dernière. Patrick a marqué à Nice et à Cannes est d’ores et déjà classé. Mais Daniel qui n’a couru qu’à Cannes et Marco qui n’a couru qu’à Nice ne le sont pas encore. Par contre si vous réalisez deux performances d’un niveau différent c’est le niveau inférieur qui est reconnu. C’est pour cela que Claude n’est que départementale 5. Ces performances peuvent être accomplies dans deux spécialités différentes, exemple: le lancer du marteau et le marathon, vous pouvez toujours essayer. Enfin sur les spécialités du fond à partir du 20 kilomètres et sur les épreuves combinés comme le décathlon une seule performance suffit.

On peut marquer des points en cross, les jeunes marquent des points de participation, c’est le cas par exemple d’Oxana, Manon etc…Mais aussi par rapport à son classement du jour.

Les entraineurs, les jurys marquent des points, exemple Pierre Jean entraineur deuxième degré marque 21 points. Caroline, Pierre, Cathy marquent des points comme juges officiels diplômés. Nous reviendrons dans un autre article sur l’absolue nécessité d’avoir des juges dans un club.

Ou trouver les barèmes de classement? Vous tapez barème homme de classement des club athlétisme sur google, ou barème femme et vous avez les tableaux.

Alors courez, marquez, un point c’est tout! Les comptes sont ouverts! Les comptes sont au vert! Hop! Hop! Hop!

 

 

Nicole, sur le podium elle aussi!

Nicole, sur le podium elle aussi! D4 5 points

 

Non Félix, tu n'as pas gagné, c''est Claude qui l'a fait!

Non Félix, tu n’as pas gagné, c »est Claude qui l’a fait!