SAISON de Cross Country, la jeunesse montre l’exemple

Rose, leader en cross. Montauban en ligne de mire

Le cross country est l’épreuve « Originelle ». Courir à travers la campagne c’est ce que l’homme a toujours fait. Pour chasser et donc se nourrir. Son endurance supérieure à celle de tous les animaux lui permettait de les épuiser malgré la vitesse inférieure.

Rémi, deuxième à domicile quatrième à la Seyne, troisième des championnats du Var. Une saison réussie pour notre poussin

Cette saison a connu une bonne participation à travers les premiers cross ( La Seyne, Hyères, les championnats du Var). Elle se faisait plus confidentielle lors des quart et demi finales des championnats de France à Fos, puis Opio. Les catégories les plus jeune n’était plus représentées, les minimes relevaient d’une sélection. Il faut féliciter les courageux (espoir, seniors et master) qui ont représenté le club jusqu’au bout. Mais grâce aux plus jeunes la saison ne se terminera comme les autres années qu’au xchampionnats de France. Pour la première fois en effet  nous amenons deux athlètes à ce niveau. Après Julien en 2016, Lison en 2017, Lauralle en 2018 et 2019, voici Rose et Théo.

Les poussines vainqueur par équipes à la Seyne, le bisou de Murielle Hurtis pour l’entraineur.

Point d’orgue en Janvier avec 3 podiums, deux titres en minimes fille et garçons, une troisième place en poussin avec Rémi. Pour la première fois nous avons cinq athlètes minimes sélectionnés en équipe du var pour les demi finales (Rose, Lou, Théo, Noa, Alexandre).

Noa, Alexandre et bien sûr Théo parmi les cinq minimes du club sélectionnés en équipe du Var

Rose se qualifie pour les championnats de France lors des demi finales à Opio avec un belle 3ème place, revanche sur cette quatrième place de Fos. Thèo l’accompagnera à Montauban, il est le seul athlète varois sélectionné, Rose étant chef de file des quatre varoises retenue sur 8 athlètes de la ligue.

 

Théo, champion du Var
Rose, un nouveau titre Varois après celui de 2019

En conclusion on peut regretter le nombre encore trop faible de Traileurs (et pourtant Trail signifie chemin en anglais, on n’est pas loin de »à travers la campagne ») ou de routards. Le cross seule compétition intergénérationnelle reste un  excellent terrain de jeu pour une préparation aux échéances,

Les fidéles du cross, Laurent actuel meilleur athlète du club, IR2
Danielle, victorieuse at home

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *