Glossaire

VO2 Max (volume d’oxygène maximum) : C’est le seuil maximal concernant la dépense physique. Au-delà de ce palier, vos poumons ne sont plus capables de répondre à la demande en oxygène de votre organisme. En d’autres termes, la VO2Max est votre vitesse maximale. Celle-ci peut être travaillée par le biais d’entraînements spécifiques.

 

VMA (vitesse maximale d’aérobie): vitesse à laquelle un coureur atteint la VO2Max. Le sportif court à son maximum et consomme un maximum d’oxygène afin d’alimenter les muscles. Ce genre d’allure ne peut être maintenu en moyenne qu’entre 4 et 8 minutes. Cette donnée est une indication importante afin de connaître ses limites dans la constitution d’un plan d’entraînement mais aussi pour apprécier le potentiel d’un coureur. D’ailleurs, les plans d’entraînements sont construits en fonction des pourcentages de VMA.

 

Endurance : capacité à maintenir un niveau de vitesse et d’intensité sur la durée. C’est la vitesse à laquelle le sportif peut courir des heures car l’oxygène respiré est suffisant pour nourrir l’organisme sans recourir au glycogène

 

Allure VMA: mesure de vitesse de course généralement exprimée en minutes par kilomètre. ne peut être maintenu en moyenne qu’entre 4 et 8 minutes. Ce seuil est estimé à 2mmoles de lactates.

 

Anaérobie (seuil d’) : le fait d’atteindre le seuil anaérobie et de le maintenir se nomme « courir au seuil ». Le seuil anaérobie est atteint lorsque la VO2 Max est atteinte par le coureur, autour de 90% de la FCMax , ce qui signifie que l’acide lactique est utilisé par les muscles afin de pouvoir fonctionner. Durant cette période, le coureur travaille sa résistance et donc via des entraînements précis, cela lui permet de rallonger sa résistance à l’effort intense.

 

Surentraînement : état dans lequel se retrouve un coureur qui s’entraîne trop d’un coup et souffre de fatigue, blessure et/ou d’épuisement.

 

Intervalles (ou fractionnés): type de séance au cours de laquelle le coureur parcourt à plusieurs reprises une distance donnée, avec un footing de récupération entre chaque course. Ex: 6 fois 400 m avec 100 m de récupération en footing.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>