CROSS COUNTRY DE LA SEYNE: DES JEUNES (ou pas!), des Filles (et des Garçons aussi), participation et podiums au rendez vous pour l’osh

                                        

Le cavalier seul de ROSE

Un temps sec (enfin) pour le cross de la Seyne. Des éveils au master 4, tout le monde réuni sur le même terrain pour la spécialité la plus ancienne et la plus naturelle, la course en nature.

Les féminines (master et sénior) bien entourées par nos jumeaux juniors, ça me rappelle quelqu’un.

La bonne participation (40 athlètes), vont permettre d’excellents résultats que ce soit individuellement et par équipe. Laurallee mettait en jeu le titre conquis en cadettes l’année dernière, bingo! Elle récidive en junior. Rose se présentait en favorite chez les minimes, re-bingo, une large et belle victoire. Mais les masculins ne voulaient pas rester en rade ,question podiums individuels, Olivier monte sur la deuxième marche.

Laurallee renouvelle son bail

L’OSH alignait 4 équipes, et nous en classons deux sur la caisse. L’argent pour les masters masculins (très belle performance), et le bronze pour les benjamins.

Une belle équipe master et un beau podium, et deux fois l’argent pour Olivier

Des satisfactions et des promesses avec les 5ème places de Lou chez les benjamines (encore une qui vient de la natation, aprés Lison et Lauralee,ça devient une habitude), et de Mani (champion du Var du 1000m, relevant de blessure et à cour d’entrainement), Olivier en master termine au même rang.

Dans le top 10 aussi Charlotte 8 ème en poussines prend rendez vous pour l’avenir, Thèo a joué les cendrillon finit avec un pied nu au niveau identique. gageons sur une revanche à Hyères. Les jumeaux  Thomas et Romain terminent respectivement à la 8ème et 9ème place en junior. N’oublions pas Julie en cadette, Chistelle, Emma G, Emma B, Celeste,Noémie, Mathis, Paco, Sébastien, Laurent,Noa qui rentrent dans le Top 20.

A noter Olivier qui termine devant Daniel, ça me donne envie de courir aux running days, prochain rendez vous le 16 decembre, venez nombreux.

 

Julie, dans le top 1O.
Sans les officiels pas de compétitions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *